Le laser dans la sécheresse vaginale

Post Views: 146

Laser intervient depuis plus de 30 ans sur de nombreux dispositifs d’accompagnement et de formation professionnelle. La confiance toujours renouvelée des institutions et des entreprises partenaires permet chaque année à prés de 1000 stagiaires d’effectuer un parcours de formation au sein de notre organisme.

Epilation laser

comment se débarrasser définitivement de ces vilains poils ? Et si vous optiez pour l’épilation définitive ?
Non. Le poil connaît 3 phases dans sa vie : il naît et grandit puis atteint un stade stationnaire avant de mourir et d’être remplacé par une nouvelle pousse. Et évidemment tous les poils ne sont pas synchrones. Chacun indépendamment des autres mène son petit cycle de vie. Après une première séance de laser, la plupart des poils qui étaient en stade final sont éliminés, mais pour les autres, il faut attendre deux mois avant d’entreprendre une nouvelle séance. Sur les jambes, le maillot et les aisselles, il suffit de 3 à 5 séances pour obtenir un résultat satisfaisant. Pour la moustache, les poils étant plus fins et le cycle pilaire plus rapide, 5 à 10 séances sont nécessaires.

Les résultats sont-ils définitifs ?
Bien que les résultats de cette technique soient impressionnants, ils ne permettent pas une épilation totale et définitive. Si le laser élimine un grand nombre de poils, il ne vient pas à bout de tous. Dans les meilleurs des cas à la fin du traitement environ 80 % des poils ne repoussent pas. Enfin il faut également savoir que le laser ne met pas à l’abri d’une éventuelle pousse des poils lié à l’âge. En effet, à l’approche de la ménopause les changements hormonaux qui s’opèrent peuvent avoir des conséquences sur la pilosité.

Epilation définitive : est-ce douloureux ?
Un peu mais cela reste très supportable. La douleur qui accompagne le passage du laser s’apparente à celle que l’on ressent pendant une épilation classique à la cire. L’épilation de la lèvre supérieure est particulièrement désagréable, car cette zone fortement sensible est très réactive. Quant aux aisselles et au maillot, l’intensité de la douleur est plus importante que sur les jambes, car sur ces parties du corps la densité de poils au mm 2 est très élevée.

Quelles sont les contre-indications ?
Le soleil est l’ennemi du laser : pour éviter tout risque de dépigmentation, il ne faut pas commencer le traitement si vous revenez de vacances et que votre peau est bronzée. Après le traitement, il faut patienter au moins un mois avant de retourner sous le soleil : la peau étant fragilisée, des tâches brunes peuvent apparaître. Il faut également éviter le laser si vous suivez un traitement à base de médicaments photosensibilisants.

A qui s’adresser ?
Faites le choix du dermatologue. Non seulement le traitement sera effectué sous contrôle médical, mais en outre ces spécialistes de la peau sont habitués à manier le laser. Sachez que seuls les médecins sont habilités à travailler avec un laser. Les salons d’esthétique qui proposent une épilation définitive n’utilisent pas un laser mais une lampe. Si les résultats ne se comparent pas (la lampe n’empêche pas la repousse des poils), les risques de brûlures sont par contre très réels.

Epilation au laser : combien ça coûte ?

Cancer et adenome de la prostate : Les Lasers ou les ultrasons offrent des solutions

Post Views: 342

Apprendre à mieux connaître les lasers médicaux

Post Views: 466